Les amis meilleurs que les membres de la famille

D’après une recherche de l’université d’État du Michigan, nos amis nous font plus heureux et de meilleure santé que nos parents. Bien sûr, je savais toujours que mes amis « fournissent un exutoire » , que je peux « leur dire des choses et ils sont moins critiques » , qu’il y a « une distance qui fournit un niveau de l’honnêteté » . Mais je ne m’apercevais que c’est vrai pour les gens en général.

 

Indyref2 en attente

La semaine dernière, Nicola Sturgeon a décidé qu’un nouveau référendum ne va pas être organisé entre la fin de 2018 et le début de 2019. (Cependant, selon elle il va « probablement » être organisé avant la fin de 2021.) Elle a raison. Dans les paroles de Theresa May, « maitenant n’est pas le temps ». Maitenant, un tel référendum serait sans aucun doute un échec. Il y avait déjà trop de référendums et d’éléctions dans cette décennie.

 

Surpopulation

Il y a huit ans, quand la population du monde était en dessous de sept milliards, j’ai cité Christopher Isherwood, ou plutôt Mr Lancaster.

Aujourd’hui, l’ONU dit qu’il va y avoir dans six ans plus de huit milliards.

Voici la citation pleine: “They breed like vermin. That’s the real menace of the future, Christopher. Not war. Not disease. Starvation. They’ll spawn themselves to death.”

Et même si la planète pourrait continuer à nourrir les nombres en hausse, il reste le problème mentionné par Kurt Vonnegut en Abattoir 5 ou la Croisade des enfants:

O’Hare had a little notebook with him, and […] he came across this, which he gave me to read:

On an average, 324,000 new babies are born into the world every day. During that same day, 10,000 persons, in an average, will have starved to death or died from malnutrition. So it goes. In addition, 123,000 persons will die for other reasons. So it goes. This leaves a net gain of about 191,000 each day in the world. The Population Reference Bureau predicts that the world’s total population will double to 7,000,000,000 before the year 2000.

“I suppose they will all want dignity,” I said.

“I suppose,” said O’Hare.

Je ne suppose pas qu’ils vont l’obtenir.

 

La psy

Ça a été très court : probablement, elle a été contente que je veuille aller au centre de désitoxication moi-même, et donc je ne vais pas la faire perdre son temps. Elle a même déjà écrit la lettre pour m’y adresser dès que je serai guéri (certes, si je serai guéri).

 

Galettes de pommes de terre

Le goût a été bon, mais la portion a été trop grande, et l’odeur, l’air lourd, cela restait dans la garsonnière pendant deux jours. Je les ai apprécié, mais je n’ai changé l’intention : utiliser toute l’huile qui reste, et après ça ne poêler plus jusqu’à l’hiver.
 

Ajouté 18/5: Fait. Dès lors, j’ai poêlé pour la dernière fois (Spam, bien entendu) et j’ai jeté la poêle. Un autre bric-à-brac moins.

 

Trois-huit

J’ai remarqué se mot et je me suis rendu compte que j’avais, si je compte bien, quinze travails (à temps plain), dont dix étaient vraiment par équipes, mais dont seulement quatre étaient des trois-huit ; les six autres ont utilisé des systèmes différents. Une découverte intéressante : je pensais qu’ils étaient plus fréquent.

 

Problèmes avec la nourriture

Comme toujours, avant qu’un problème disparaît, il y a un autre.

Je m’ai apperçu que mes côtes étaient très visible. Ainsi j’ai commencé compter des kilocalories, et j’ai trouvé que je mangais en moyenne un mille par jour : la moitié de la quantité recommandée. Alors, j’ai commencé à manger davantage, et peut-être que j’ai commencé à prendre du poids. Un petit peu.

Mais en attendant, il y a de plus en plus du sang autour du trou de ma sonde de gastrostomie lorsque je change le pansement. Et le bord … à vrai dire, c’est comme si quelque chose (l’estomac ?) émerge du trou. Je remettais une visite de la gastro-entérologie trop longtemps.

Enfin, j’y vais demain. J’espère que je n’aurai pas besoin d’une opération …
 

Ajouté la prochaine nuit: C’était bon. Ils m’ont assuré que le changement autour du trou était assez normal. S’il ne croît pas, je peux juste attendre, avec calme, le temps de retirer la sonde.

 

Retour à Android

J’en avait marre de mon Windows Phone depuis quelque temps, mais je ne voulais pas dépenser l’argent pour un nouveau portable, puisque je ne l’utilise pas beaucoup. Néanmoins, récemment je me suis rendu compte que je ne pourrai pas emporter mon laptop au centre de désintoxication ; ainsi, mon smartphone devra servir de son substitut.

Après beaucoup d’oscillation je me suis décidé et j’ai acheté un Alcatel bon marché avec Android KitKat (j’aime bien le chocolat), et durant quelques jours je l’ai « personnalisé ». À vrai dire, beaucoup des applis integrées (p. ex. le lecteur multimédia et le calendier) était réellement minable, mais c’est ça pourquoi on a un portable Android: il y a beaucoup d’applis gratuites à télécharger.

Et en général, il y a des bonnes applis (sauf pour les nouvelles BBC). De toute façon, je pense que j’ai tout (ou au moins la plupart de) ce dont que j’aurai besoin. Maintenant, je dois trouver quel opérateur vend les données les moins chères.

 

La fin d’un autre emploi

Je l’ai eintièrement oublié, mais j’avais juste un contrat à durée déterminée. La semaine prochaine, une lettre des ressources humaines m’a rappellé ça. Donc, cette semaine je les ai visités, avec succès : on m’a dit que je devrais encore apporter les notes mensuelles de ma médecin généraliste à eux.

Puisque je voulais terminer le boulot quand même, ça ne m’ennuie pas – presque. Presque, parce que je dois terminer l’arrêt maladie avant d’aller au centre de désintoxication, et maintenant, je me retrouverai au chômage en attendant. Autrement dit, j’y aller sans revenu.

Mais je ne suis pas du tout désespéré. J’ai un peu d’épargne ; dans le pire des cas, il y a quelques-uns qui m’aideraient ; et de toute façon, we’ll cross that bridge when we come to it : en ce moment, je ne sais pas encore si la tumeur a disparu.

 

Pierre Véry: Signé : Aloutte

Un « roman policier » pour les enfants. Je dois admettre qu’il est un peu médiocre, mais j’ai un faible pour le livre : je l’ai lu la première fois quand j’était environ aussi âgé que le héros – et aussi petit, fluet et seul comme lui. (À vrai dire, il était un des amis imaginaires de mon enfance.)

Alors, jusque-là j’ai lu – en français – trois livres pour les enfants et une bande dessinée*. Ils me plaisaient tous les quatre, mais le temps est venu de lire un pour les adultes. Ainsi, j’ai commencé La soupe aux choux. Et après ça … finalement quelque chose que je n’ai jamais lu même en traduction ?
 

* Extraordinaire : je n’ai lu que quatre livres en gaélique écossais …

 

Coupe de cheveux

Après plusieurs mois (neuf, moins un jour), j’ai osé aller à la coiffeuse. Et même si, vers la fin, mon nez (qui voulait couler) et mon cou (qui voulait tousser) m’ont plutôt ennuyé, j’ai survécu. Comme toujours, après un temps tellement long il est agréable d’avoir soudainement les cheveux courts qui … rétrécit ? je pense une coiffure comme celle-ci, au lieu des cheveux qui atteignent les épaules.

 

Pizza

Incroyable. Ces jours-ci, je mange généralement juste des soupes, des petits pains (avec beaucoup de thé) et des œufs. Mais aujourd’hui, j’ai acheté neuf mini-pizzas (270 g en tout) et je les ai toutes mangées. Bien sûr, avec beaucoup de thé; néanmoins, je les ai mangées d’un trait et je les ai même appreciées. Peut-être que je pourrai aller pour manger dans un restaurant bientôt …

 

Gâteries

Il était drôle. Après l’hôpital, et quand je pouvais manger de nouveau, j’achetais souvent des choses que je n’avais pas eu l’habitude d’acheter avant pendant des anées, bien qu’il était souvent assez dur les bien apprécier. Du camembert, des spaghetti, des aliments sucré pour bébé (goût de fraises ou d’abricots), … J’ai même acheté une poêle et j’ai pris des œufs brouillés, du SPAM et des saucisses de hot-dog poêlées …

Bien sûr, après ça la beuverie a commencée et je ne mangeais pratiquement rien …

 

Printemps ’17

Bon. La beuverie est terminé, et bien que je sois toujours quelque peu faible, je relève. Et parce que j’ai raté à la fois 1er mars, le début du « printemps météorologique » (il faisait encore assez froid ici) et 20ème mars, le début du « printemps astronomique » (la beuverie), il était grand temps que je remplace mes économiseurs d’écran: l’hiver par le printemps. Alors, je viens de le faire.

 

Mariages homosexuels en Finlande

Du 1er mars, les mariages entre personnes de même sexe se produisent au 22e pays: Finlande. Ça signifie qu’ils se produisent dans tout les pays nordiques (y compris le Groenland mais sauf les Îles Féroé).

(Et aujourd’hui, 7e mars, c’est l’anniversaire de la perte de ma virginité. Intéressant: en ce temps-là, j’avais 22 ans. Et en juillet il sera 22 ans depuis mon dernier rapport sexuel. Je serai chaste plus longtemps qu’avant le premier …)

 

Macabre

Il y a environ deux ans et demi, j’allais au magasin quand un homme, qui paraît avoir à peu près 17 ans, m’a demandé dans la Panmure Street une sèche. J’ai refusé, bien qu’il était plutôt mignon, puisque j’ai eu le dernier clope sur moi. Mais quand j’ai vu le mois dernier la photo de Steven Russell, semblable à lui, de 20 ans d’âge et assassiné dans la Bardowie Street, près de la Rue Panmure … bien sûr, je ne suis pas du tout certain: ça aurait pu être un homme complètement différent. Néanmoins, c’était très perturbant.

 

35 millions de Canadiens

Apparemment, le recensement canadien n’a pas été fait en 2011, mais l’année dernière, et les résultats clés ont été publiés ce mois: il y avait 35 151 728 habitants. Je me suis étonné que le tiers des trente-cinq millions vivent aux trois villes les plus grands (Toronto, Montréal et Vancouver) et les deux tiers à 100 kilomètres (62 milles) de la frontière sud. C’est bien plus fou que l’Écosse avec sa Central Belt . . .

 

René Goscinny: Le Petit Nicolas

La deuxième livre que j’ai lu en français – et je l’aimais autant que Le Petit Prince. Peut-être parce que mon français était un peu meilleur ; peut-être parce que le français de Nicholas est plus simple que le français de Saint-Exupéry ; peut-être parce que ces jours-ci, j’ai besoin de litératture humoristique. De toute façon, bien que je ressemblais (étant enfant) plus à Agnan qu’à Nicholas, j’ai apprécié les histoires : il n’est pas hors de question que j’acheterai un suite ou deux …