René Goscinny, Albert Uderzo: Astérix chez les Bretons

Aussi bon, aussi drôle que je me suis souvenu (je l’avait lu, en traduction anglaise, il y a un quart de siècle). Et comme toujours dans une telle situation, le plaisir de comprendre des blagues dans une langue étrangère ajoutait à la drôlerie.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s